Entre obstacles et opportunités ! Quel est l’avenir de l’entrepreneuriat en Algérie… ?

La création des entreprises  est devenue une action qui contribue à la croissance et au développement économique. L’économie Algérienne a connu dés les années 1988 une période de transition vers une économie de marché,  pour cela l’Etat a mis en place un nouveau cadre législatif  et des réformes de redressement économique ainsi que de nombreux dispositifs et programmes d’appuis tel que le programme contrat pré-emploi et le dispositif du microcrédit a l’exemple de l’ANSEJ. Ces amélioration ont eu pour but d’encourager et faciliter aux entrepreneurs Algériens, la création de leurs entreprises et ce afin d’absorber le chômage excessif des jeunes.

Malgré ce dynamisme et l’existence d’une pluralité d’organismes d’appui et d’accompagnent, mis en place par l’Etat, qui s’accentuent essentiellement sur des aides financières et fiscales, l’algérien n’est pas encore entrepreneur. Il manque toujours d’une vision stratégique, d’esprit d’innovation, de créativité  et d’esprit d’entreprise. Car un entrepreneur est celui qui possède  des caractéristiques uniques, qui a une réelle capacité à innover, à créer de la  valeur et qui prouve le besoin d’agir et  de s’engager en prenant des risques, d’une part.

D’autre part, la société Algérienne et l’entrepreneur Algérien nécessite de comprendre et d’adopté la culture entrepreneuriale. Pour cela  l’entrepreneur a un rôle à jouer au sein de sa société en adoptant le processus de la « création destructrice ». Il s’agit d’un phénomène basé sur la création d’une entreprise  qui produit des innovations, lesquelles forceront les entreprises existantes à s’adapter ou à disparaitre.  Un autre facteur peu aussi influencer et aider la société à adopté et acquérir la culture entrepreneuriale, l’enseignement. L’école, a un rôle essentiel pour développer la culture entrepreneuriale, contribuer a l’amélioration de l’image de l’entrepreneuriat et de l’entreprise et à valoriser le rôle  de l’entrepreneur dans la société.

L’aventure entrepreneuriale est le parcoure que l’entrepreneur poursuit, tout le long de sa carrière, qui nécessite des compétences professionnelles et personnelles ainsi que des motivations et aptitudes, pour articuler et réaliser son projet. Pour réussir son aventure entrepreneuriale les aptitudes de l’entrepreneur ne suffisent pas, un environnement favorable à entreprendre est nécessaire et c’est de ça que l’entrepreneur Algérien souffre. En effet l’environnement des affaires Algérien est marqué de bureaucratie, des difficultés à accéder au foncier,  difficultés d’accès aux financements ainsi que des mesures fiscales et  juridiques difficiles parfois mêmes décourageantes. Pour améliorer l’environnement entrepreneurial, l’Etat doit mettre en place un nouveau cadre législatif et des aides fiscales en faveur de l’entrepreneur afin d’encourager et développer l’entrepreneuriat en Algérie. Ces derniers se veulent évolutifs, plus concret et plus en phase avec la réalité du terrain, si l’on veut parler d’efficacité et d’efficience.

Cette amélioration, tant attendue, passe aussi et surtout par les différents acteurs, constitutifs du tissu économique. C’est le rôle de tout un chacun, la responsabilité de tout un chacun, d’être proactif. On connaît tous les «y’a qu’a» et les «il faut que» mais là on n’a pas besoin des prêcheurs de bonne parole, on veut de l’action : réfléchie, planifiée et suivie. 

Rédigé par : Adila Azizou

Inno Admin

About the Author

Bonjour je suis inno, que puis je faire pour vous?

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *