Entrepreneur procrastinateur, Défaut ou Qualité ?

Procrastiner, ou l’art de remettre les choses qui peuvent être faites le jour même au lendemain, est un comportement que beaucoup d’entre nous ont. Déjà à l’école nous avions pris l’habitude de réviser à la dernière minute, de remettre les devoirs et projets à la dernières secondes, a tel point que la photocopie du coin se retrouve débordée. Aujourd’hui en tant qu’entrepreneur, conscient et responsable nous continuons à agir de la sorte : répondre à des appels d’offre à la dernière minute, payer ses factures en retard, attendre le dernier délai pour tout, et lorsqu’il n’y a pas de délai explicite, la tâche reste sur la to do liste et est reportée tous les jours… ces situations vous parles ? Alors bienvenu au club des procrastinateurs récidivistes.  

Vous ne vous êtes jamais demandé pourquoi avions-nous ce comportement étrange, qui peut parfois nous mettre dans des situations délicates ? Est-ce la recherche d’adrénaline qui nous pousse à recommencer ? Sommes-nous au top de notre productivité et créativité sous l’influence du stress ? Où sommes-nous juste d’éternels incorrigibles ?

Procrastination, est ce vraiment un défaut ?

Certains disent que non, qu’il s’agit- plutôt d’une philosophie de vie. Au temps des Grecs et des Romains, la procrastination était d’ailleurs respectée et constituait même l’activité majeure des sages (qui pouvaient rester assis à réfléchir toute la journée, sans rien faire « d’utile »).

En effet procrastiner, remettre une tâche à plus tard peut simplement signifier que celle-ci n’est pas importante, et qu’il est préférable de retarder une action avant de prendre une décision. Néanmoins la limite peu être floue, entre la procrastination positive et la procrastination maladive, qui devient vite un défaut et une embuche à notre développement.

Remettre constamment à plus tard, être stressé et angoisser, par le travail qui attend sans pouvoir s’y mettre, sont des signe de procratination maladive qui peut conduire à la dépression et au burnout.

Qu’elle soit un défaut ou une qualité, la procrastination doit être contrôlée et structurée afin d’en tirer le meilleur et éviter les désagréments qu’elle peut générer.  Pour vous y aider, voici quelques conseils :

  1. Soyez rigoureux avec vous-même !

En tant qu’étudiants notre vie était rythmée par les emplois du temps de cours et les calendriers des vacances. Dans la vie professionnelle, encore plus pour les entrepreneurs, c’est à vous de vous imposer une discipline, une organisation et une hygiène de vie qui boostent votre productivité et limite la procrastination.

Entreprendre seul, ou chez soit demande un mental d’acier et une rigueur inconditionnelle autrement on est vite débordée par le temps qui passe. Outillez vous de to-do liste, d’agenda et surtout fixez vous des objectifs à court terme : journaliers, hebdomadaires.

  1. Eviter les distractions, plus facile à dire qu’à faire !

Un mail, un appel, une visite, tant d’imprévus qui peuvent surgir à n’importe quel moment de la journée pour nous faire perdre le fil. Dites NON, non aux fils d’actualité des réseaux sociaux, non aux appels, non aux mails. Concentrez vous encore une heure pour finir la tâche entamée et atteindre l’un de vos objectifs, vous pourriez toujours rappeler, répondre et converser avec les gens ultérieurement. Vous y accorderez plus d’attention parce que vous êtes Libéré, Délivré….  

  1. Prêtez attention à votre image, votre réputation.

Votre rigueur, ponctualité, la capacité à respecter les délais, à répondre aux clients à temps, de transmettre les documents demandés par votre partenaires…etc constituerons votre image et votre réputation. Si vous n’arrivez pas à être sérieux envers vous-même soyez le en vers vos interlocuteurs.

  1. Mon ami, le temps !

Le temps court nous avons tendance à le subir. En tant qu’entrepreneur, nous avons tellement la tête dans le guidon que nous ne prenons pas le temps nécessaire, à le réflexion, planification et anticipation. Faites-le, arrêtez vous, observez votre fonctionnement, analyser votre relation avec le temps vous gagnerez en productivité et en santé : contrôler le temps permet de minimiser les situations stressantes.. Essayez, ça sera beaucoup plus agréable !

  1. Entourez vous de gens motivés.

Travailler seul, réfléchir seul, débattre seul, prendre des décisions seul est éreintant et demande un moral d’acier, une motivation sans faille. L’entrepreneur souffre du syndrome de « la solitude » ce qui pousse parfois vers la procrastination négative. En effet, une baisse de la motivation, l’installation des doutes, les hésitations rythment la vie d’un entrepreneur. Pour surmonter ces situations, il est important de s’entourer de personnes motivées, d’échanger avec d’autres, car c’est du partage et de l’échange qu’en s’enrichi.

Sortez de votre bureau, allez à la rencontre des gens dans les conférences, les afterwork, les coworking space (The Adresse),…  vous serez surpris !

Donc, procrastiner, mais procrastiner bien d’autant plus si ça vous rend créatifs et innovants. A bon entendeur !

Par :Imane.sefouane

Inno Admin

About the Author

Bonjour je suis inno, que puis je faire pour vous?

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *